Lorsque j’ai découvert Aldebert, j’avais trouvé ça sympa : pas forcément très „original“, mais des textes tordants ou émouvants, des musiques variées, un rythme sympa.

C'est en concert que je l'ai le plus apprécié, avec un vrai spectacle et une énergie communicative !

J’attendais donc ce nouvel album « avec pleins de copains qui chantent et destiné entre autres aux enfants », catégorie dans laquelle ma référence est et reste « Pitt Ocha » des Ogres de Barback.

Lire la suite